Ressources pour la reconnaissance des territoires autochtones

REEL CANADA est engagé à célébrer les œuvres des cinéastes autochtones et est convaincu de l’importance que les histoires autochtones soient racontées par les peuples autochtones selon leurs propres termes.

Des contenus réalisés par des cinéastes autochtones font partie de tous nos programmes éducatifs et publics et ils sont également mis en valeur séparément comme un sujet particulièrement important.

Nous nous engageons à pratiquer la reconnaissance des territoires autochtones lors de tous nos événements à travers le pays.

Nous reconnaissons les territoires par respect et reconnaissance pour les peuples autochtones sur les territoires traditionnels desquels nous vivons, travaillons et opérons. En tant qu’organisation dirigée par des colonisateurs, nous reconnaissons que la reconnaissance des territoires n’est qu’un petit geste, et que des efforts plus importants, des actions concrètes et un esprit de responsabilité sont essentiels afin que des organisations dirigées par des non-Autochtones puissent s’identifier en tant qu’« alliées ».

Ces reconnaissances des territoires devraient être fait conformément aux pratiques de la région du Canada où vous vous trouvez.

Découvrir les pratiques de reconnaissance des territoires de votre région est une occasion de vous sensibiliser et de reconnaître votre relation (ou celle de votre organisation) avec les peuples autochtones de votre communauté.

Vous trouverez ci-dessous des suggestions de la part de REEL CANADA, sentez-vous à l’aise de les utiliser comme guide pour votre événement:

  • Il est important de faire la distinction entre une « Bienvenue au territoire » et une « Reconnaissance des territoires ». Les seules personnes qui pourraient souhaiter la “Bienvenue” sont des représentants de la Nation du territoire sur lequel l’événement a lieu. Tous les autres, y compris les peuples autochtones venant d’autres Nations et territoires autochtones, pratiqueraient simplement une reconnaissance des territoires.
  • L’animateur de l’événement est la seule personne qui doit reconnaître les territoires et devrait le faire au début de l’événement. Il n’est pas nécessaire de le répéter à chaque fois qu’un intervenant prend la parole. Cependant, les conférenciers ou artistes autochtones peuvent le faire si elles ou ils le souhaitent.
  • Si vous ne connaissez pas le nom de la ou des Nations du territoire ou du traité sur laquelle votre événement prend place, faite une recherche pour la trouver. Les centres d’amitiés et/ou les centres d’étudiants autochtones dans les collèges et les universités peuvent être de bonne source d’information, mais assurez-vous que la personne à qui vous faites la demande d’information est ouverte et disponible pour répondre à vos questions.
  • Communiquez avec votre commission scolaire, votre conseil municipal ou un autre organisme communautaire local, puisqu’ils peuvent déjà disposer d’une déclaration de reconnaissance des territoires qui a été approuvée par la Nation du territoire sur lequel votre événement aura lieu.
  • Communiquez avec votre centre d’amitié autochtone local, d’autres centres culturels autochtones, et/ou un chef ou un expert de la communauté afin de vous assurer de l’exactitude de votre reconnaissance, de vous aider avec la prononciation et de vous informer de tous les protocoles locaux que vous aurez besoin de connaître.
  • Assurez-vous que vous prononcez les noms correctement et pratiquez-vous en disant les noms des Nations à haute voix à l’avance.
  • Pour les événements de plus grande envergure, il pourrait être approprié d’inviter un membre la Nation hôte, préférablement un aîné ou un gardien du savoir, pour souhaiter la bienvenue au territoire. Votre centre d’amitié autochtone local pourrait peut-être vous recommander une personne et vous expliquer le protocole à suivre pour contacter un aîné. Vous devez vous attendre à respecter les protocoles lorsque vous contactez cette personne, à la rémunérer son temps et à assurer son transport pour se rendre et revenir de l’événement, au besoin.

Les bases de données en ligne suivantes pourraient vous être utiles pour déterminer sur quel territoire vous vous trouvez et établir le langage approprié pour la reconnaissance des territoires.

Veuillez noter que ces ressources ne sont pas définitives; il est toujours important de relire la copie finale, préférablement avec une personne autochtone de la Nation hôte qui est prête à vous aider.