Les Pee-Wee: L’hiver qui a changé ma vie

Réalisation Éric Tessier
Année 2012
Durée 122min
Genre Comédie, Drame, Familial

Dans cette histoire inspirante, Janeau (Pilon), un garçon de 12 ans, s’installe avec son père dans une nouvelle ville après la mort tragique de sa mère. Tandis qu’ils tentent de s’adapter à leur nouvelle vie, Janeau se lie d’amitié avec Julie (Morel-Michaud), la gardienne de but de l’équipe de hockey pee-wee locale, les Lynx, qui se prépare à participer au championnat provincial.

Julie détecte immédiatement le potentiel de Janeau, et réussit à convaincre son entraîneur de lui faire une place dans l’équipe, ce qui est loin de plaire à Joey (Goulet), le joueur vedette de l’équipe, et à son père autoritaire.

Cette touchante comédie sur le hockey emballera le public qui se prendra d’affection pour les Lynx qui font tout pour régler leurs conflits — dans la vie et sur la glace — avant le championnat.

Réalisation

Éric Tessier

Le court métrage primé Viens dehors est le premier film d’Éric Tessier. Au nombre de ses longs métrages, on compte Sur le seuil, Vendus, 5150 rue des Ormes, Junior Majeur et Les Pee-Wee: L’hiver qui a changé ma vie, qui a remporté le prix du meilleur long métrage au Festival international du film de Toronto pour enfants. Il a récemment réalisé les longs métrages Tu te souviendras de moi et When Love Blooms, ainsi que des épisodes d’Hôtel et de Transplant. Il réalise actuellement The Amityville Curse.

 

Scénaristes

Martin Bouchard, Emmanuel Joly, Jean-Sébastien Poirier

Cast

Alice Morel-Michaud, Rémi Goulet, Antoine Olivier Pilon

Producteur

Christian Larouche

Genres

Comédie, Drame, Familial

Thème

Sports

Langue originale

Français

Paul à Québec

Réalisation François Bouvier
Année 2015
Durée 98min
Genre Comédie, Drame
Paul est un dessinateur de bandes dessinées qui vit avec sa conjointe et leur petite fille. Sa belle-famille est un grand clan joyeux dont le patriarche est très aimé de tous, mais dont la santé se détériore. Inspirée de la bande-dessinée du même nom, Paul à Québec est l’histoire touchante d’une famille faisant face aux difficultés de la vie avec courage, tendresse et beaucoup d’amour.

Réalisation

François Bouvier

François Bouvier a été nominé pour un prix Génie dans la catégorie du meilleur réalisateur en 1990 pour son film Les matins infidèles. Depuis, il a réalisé de nombreuses émissions de télévision et plusieurs films, dont Histoires d'hiver et Maman Last Call, mettant en vedette Patrick Huard. Il a aussi réalisé la série télévisée Ruptures et le film La Bolduc. Il achève actuellement le film La Cordonnière.

Scénaristes

François Bouvier, Michel Rabagliati

Cast

François Létourneau, Julie LeBreton, Gilbert Sicotte, Louise Portal

Producteurs

Nathalie Brigitte Bustos, Valérie d'Auteuil, André Rouleau, Karine Vanasse

Genres

Comédie, Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Arts et culture, Rapports familiaux

Langue originale

Français

La vraie nature de Bernadette

Réalisation Gilles Carle
Année 1972
Durée 115min
Genre Drame
Bernadette, femme au foyer qui s’ennuie à Montréal, décide de quitter sa vie confortable en ville pour une existence simple dans la campagne québécoise. Bernadette déménage avec son fils sur une ferme laissée à l’abandon, où ils essaient de s’en sortir en travaillant leur terre. Leur arrivée coïncide avec des changements dans leur nouvelle communauté et Bernadette ne peut pas s’empêcher de s’engager dans la politique de la vie rurale.

Subversif et badin, ce film se moque de l’idéalisme romantique de Bernadette, avec une compassion tendre.

Réalisation

Gilles Carle

Scénariste

Gilles Carle

Cast

Micheline Lanctôt, Donald Pilon, Reynald Bouchard

Producteur

Pierre Lamy

Genre

Drame

Langue originale

Français

Pour la suite du monde

Réalisateurs Michel Brault, Pierre Perrault
Année 1963
Durée 105min
Genre Documentaire
Pendant des siècles, les villageois de l’Île-aux-Coudres, une petite île du Saint-Laurent, ont pêché des baleines beluga en montant une « clôture » faite de jeunes arbres plantés dans les zones moins profondes et boueuses, piégeant les mammifères quand ils y nagent à marée haute pour y rester coincés à marée basse.

En 1962, Pierre Perrault, Michel Brault et Marcel Carrière sont allés sur l’île pour documenter la reconstitution de cette pratique qui avait été abandonnée il y avait une dizaine d’années; il met en lumière l’intelligence de cette tradition « ingénieuse ».

En équilibrant de la grâce, de l’humour et une observation précise, Pour la suite du monde est reconnue en tant que réussite remarquable dans la réalisation de documentaires et a été présenté au Festival de Cannes.

Réalisateurs

Michel Brault, Pierre Perrault

Scénaristes

Michel Brault, Pierre Perrault

Producteurs

Jacques Bobet, Fernand Dansereau

Genre

Documentaire

Intérêts

Classiques, Environnement, Histoire

Langue originale

Français

Pontypool

Réalisation Bruce McDonald
Année 2008
Durée 93min
Genre Comédie, Horreur, Science-fiction/Fantastique
Grant Mazzy (McHattie), DJ à la station de radio d’une grande ville, perd son boulot et déménage dans la petite ville ontarienne de Pontypool, où il tombe sur les nerfs de sa nouvelle directrice de station, Sydney (Houle).

Habituellement, il ne se passe rien à Pontypool, et lorsqu’un matin d’hiver, Mazzy arrive à la station pour commencer son émission, lui et son équipe sont étonnés de recevoir d’étranges nouvelles en provenance de la ville.

La petite équipe de la station se trouve retranchée dans le studio qui se trouve dans le sous-sol d’une église, essayant de comprendre ce qui se passe dehors, tandis que des renseignements de plus en plus sordides leur parviennent. Les personnes qui appellent tiennent des propos incohérents, et il semble que la langue anglaise elle-même soit infectée par un étrange virus. Sinistre et rempli de suspense, Pontypool joue sur les mots et leur signification et vous tiendra en haleine jusqu’à la toute fin.

Réalisation

Bruce McDonald

Bruce McDonald a réalisé les films cultes Highway 61, Roadkill, Hard Core Logo, The Tracey Fragments, mettant en vedette Elliot Page, Pontypool, la série primée Twitch City et des épisodes de Degrassi et Heartland. Ses films récents comprennent Trigger, The Husband, Hellions, Weirdos et Dreamland. Il a récemment réalisé les séries Creeped Out et Malory Towers et travaille actuellement à la réalisation des films Switched at Death et I Have a Bad Feeling About This.

Scénariste

Tony Burgess

Cast

Stephen McHattie, Lisa Houle, Georgina Reilly

Producteurs

Jeffrey Coghlan, Ambrose Roche

Genres

Comédie, Horreur, Science-fiction/Fantastique

Intérêts

Adaptation littéraire, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Barney’s Version (Le monde de Barney)

Réalisation Richard J. Lewis
Année 2010
Durée 134min
Genre Comédie, Drame
Le monde de Barney raconte l’histoire de Barney, interprété par Paul Giamatti — une performance qui lui a valu un Golden Globe. Alors qu’on suit Barney de son enfance jusqu’à sa vieillesse, on le voit passer d’une relation amoureuse à une autre, tenter de contrôler les exubérances de son père (Hoffman) tout en étant poursuivi par un policier qui le soupçonne d’avoir assassiné son meilleur ami Boogie (Speedman).

Basé sur le best-seller du même nom, écrit par Mordecai Richler et gagnant du prix Giller, ce film humoristique et profond s’est mérité sept prix Génie et a été nommé pour un Oscar.

« Ce film à la distribution impeccable, menée par un Paul Giamatti parfaitement juste, nous transporte agilement à travers 4 décennies de la vie tumultueuse du personnage principal avec exubérance, grand sens visuel et, surtout, avec grâce. » — Michael Rechtshaffen, Hollywood Reporter

Réalisation

Richard J. Lewis

À la télévision, Richard J. Lewis a notamment réalisé des épisodes de Due South, Power Play, Beggars and Choosers, CSI: Crime Scene Investigation et Person of Interest. Acclamé par la critique, son premier long métrage, Whale Music, a remporté quatre prix Génie. Richard J. Lewis a réalisé des épisodes de Westworld et Penny Dreadful pour la télévision. Il produit actuellement la série Trigger Me.

Scénariste

Michael Konyves

Cast

Paul Giamatti, Rosamund Pike, Scott Speedman, Dustin Hoffman, Minnie Driver

Producteur

Robert Lantos

Genres

Comédie, Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

Les Plouffe

Réalisation Gilles Carle
Année 1981
Durée 169min
Genre Drame
Situé pendant la Deuxième Guerre mondiale, Les Plouffe, est une adaptation du roman de Roger Lemelin qui présente sur une période de sept ans une chronique de la vie d’une famille pauvre habitant la Basse-Ville de Québec.

Les personnages si charmants de ce clan mémorable et les moments inoubliables qui donnent vie à ce récit à la fois triste, amusant et attachant trace un portrait remarquable de ce qu'était le quotidien au Québec durant les années 30 et 40.

Ce classique du cinéma québécois a gagné sept prix Génie, dont Meilleur réalisateur, Meilleur scénario adapté et Meilleure actrice dans un rôle de soutien (Filiatrault).

Réalisation

Gilles Carle

Scénaristes

Gilles Carle, Roger Lemelin, Jacques Vigoureux

Cast

Gabriel Arcand, Pierre Curzi, Émile Genest, Juliette Huot, Denise Filiatraul

Producteurs

Denis Héroux, Justine Héroux, John Kemeny

Genre

Drame

Intérêts

Adaptation littéraire, Histoire, Rapports familiaux

Langue originale

Français

Vinyl

Réalisation Alan Zweig
Année 2000
Durée 110min
Genre Documentaire
Le documentaire culte d'Alan Zweig fouille la comédie et la tragédie des collectionneurs de disques, qui rassemblent plusieurs célébrités d’audiophiles, de vendeurs, de DJ, de fans d’Elvis et d’enthousiastes du jazz hot.

Un collectionneur dévoué lui-même, Zweig s’en sert du miroir pour confessionner et pour condamner sa compulsion antisociale, au moment où il aborde ses interviewés avec de la compassion à cœur ouvert.

Avec ce film, Zweig s’établit en tant que documentariste qui ne se satisfait pas de se cacher derrière les rideaux pour observer ses personnages. En revanche, il emploie sa caméra en tant qu’outil d’engagement, fouillant les marges de la société contemporaine pour explorer à propos de la beauté, de l’addiction, de l’amour et de la nostalgie, d’une façon profonde et unique.

Réalisation

Alan Zweig

Scénariste

Alan Zweig

Cast

Alan Zweig, Harvey Pekar, Alan Williams, Don McKellar

Producteurs

Alan Zweig, Greg Klymkiw, Bruce McDonald, David McCallum

Genre

Documentaire

Intérêts

Arts et culture, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Nobody Waved Good-bye (Départ sans adieux)

Réalisation Don Owen
Année 1964
Durée 80min
Genre Drame
Tourné en 1960, à Toronto, en seulement trois semaines, ce film de Don Owen — initialement destiné à être un documentaire — est devenu rapidement un récit d’arrivée à l’âge adulte, qui a enchanté les spectateurs depuis des décennies par son honnêteté et son intégrité émotionnelle.

Peter (Kastner) est un jeune de 18 ans qui a grandi en banlieue de Toronto dans les années 1960. Il en a marre du style de vie de la classe moyenne, à laquelle appartiennent ses parents. Il est sur le point de finir l’école secondaire, mais l’idée d’une vie conventionnelle où il devrait gravir l’échelle corporative lui semble insupportable.

Peter brûle d’envie de s’établir à son compte avec sa copine Julie, mais une vie de délinquance et de mauvaises décisions se profile. Racontée en noir et blanc d’une façon austère, cette histoire de révolte adolescente est éternelle et éveille de l’empathie.

Un de premiers films narratifs de l’Office national du film, Départ sans adieux est un trésor cinématographique et un véritable classique canadien.

Réalisation

Don Owen

Scénariste

Don Owen

Cast

Peter Kastner, Julie Biggs, Claude Rae, Charmion King

Producteurs

Tom Daly, Roman Kroitor, Don Owen

Genre

Drame

Intérêts

Classiques, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais

One Week (Sept jours)

Réalisation Michael McGowan
Année 2008
Durée 94min
Genre Drame
Ben Tyler (Jackson) est un jeune homme qui a une vie confortable, un bon travail — il est professeur d’anglais — et une fiancée particulièrement terre à terre, Samantha (Balaban). Lorsque son médecin lui annonce tout à coup qu’il a un cancer et qu’il ne lui reste à vivre qu’« au mieux deux ans, au pire une semaine », le seul espoir de Ben est de commencer immédiatement un traitement. Pourtant, il décide au contraire de s’acheter une moto et de partir vers l’ouest.

Film de route classique mettant en vedette bon nombre d’icônes canadiennes (dont Gord Downie du groupe The Tragically Hip), Sept jours raconte le voyage de Ben de Toronto à Tofino. Sur la route, Ben se fait de nouveaux amis, remet en question sa vie, son métier et son mariage prochain.

Alors que sa fiancée et sa famille ont du mal à comprendre sa décision, Ben se redécouvre, réveille sa vieille passion pour l’écriture et, au bout du compte, apprend à apprécier la vie.

Réalisation

Michael McGowan

Michael McGowan a fait ses débuts au cinéma en tant que scénariste, réalisateur et producteur avec My Dog Vincent. Il a ensuite réalisé Saint Ralph, One Week, Score: A Hockey Musical et Still Mine, qui a été désigné par le Festival international du film de Toronto comme l’un des dix meilleurs films canadiens de 2012. Il a récemment réalisé les séries télévisées Reign et Between et a écrit le film The Etruscan Smile. Son film le plus récent, All My Puny Sorrows, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto de 2021.

Scénariste

Michael McGowan

Cast

Joshua Jackson, Liane Balaban, Campbell Scott, Fiona Reid

Producteurs

Nicholas de Pencier, Jane Tattersall, Michael McGowan

Genre

Drame

Intérêts

L'anglais en langue seconde, Rapports familiaux

Langue originale

Anglais