My Winnipeg

Réalisation Guy Maddin
Année 2007
Durée 80min
Genre Comédie, Documentaire, Science-fiction/Fantastique
Winnipeg, centre géographique de l’Amérique du Nord et ville natale du réalisateur Guy Maddin, est la vedette glaciale et mystérieuse de ce que ce dernier appelle « docu-fantaisie ».

Au cœur de ce film, il revient au spectateur de trier le réel de la fantaisie, mais détrompez-vous : malgré l’approche fantastique de Maddin, les histoires les plus bouleversantes de My Winnipeg sont des histoires bien réelles! Tourné en noir et blanc, fidèle au style particulier de Maddin, le film est amusant, émouvant et envoutant.

Si vous n’avez jamais eu le plaisir de regarder un film de Guy Maddin, cette ode délicieusement étrange à une ville étonnamment fascinante est un bon point de départ.

My Winnipeg a gagné le prix du Meilleur film canadien lors du Festival international du film de Toronto, et le prix du Meilleur film canadien de l’Association de critiques de film de Toronto.

Réalisation

Guy Maddin

Scénaristes

Guy Maddin, George Toles

Cast

Darcy Fehr, Ann Savage, Louis Negin

Producteurs

Michael Burns, Phyllis Laing, Guy Maddin, Jody Shapiro

Genres

Comédie, Documentaire, Science-fiction/Fantastique

Intérêts

Arts et culture, Biographie, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Le confessionnal

Réalisation Robert Lepage
Année 1995
Durée 100min
Genre Drame, Suspense
Ce film maintes fois primé, le premier de Robert Lepage, est un mystère hitchcockien filmé à Québec. L’action se déroule à la fois dans le présent (1989) et en 1952, alors qu’Alfred Hitchcock tournait I Confess dans la capitale.

Alternant entre flash-backs et scènes du présent, le film relate l’histoire d’un homme adopté à la recherche de sa véritable identité, tel que nous l’apprend sa mère alors qu’elle le raconte à un prêtre dans un confessionnal. Des secrets de famille sont en jeu, embrouillés par le tournage de I Confess. Mensonges et intrigues emplissent l’air de mystère — et les indices présageant l’arrivée de la Révolution tranquille se font de plus en plus clairs.

Ce film a remporté les prix Génie du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et plusieurs autres.

Réalisation

Robert Lepage

Scénariste

Robert Lepage

Cast

Lothaire Bluteau, Anne-Marie Cadieux, Kristin Scott Thomas, Patrick Goyette

Producteurs

Philippe Carcassonne, David Puttnam, Denise Robert

Genres

Drame, Suspense

Intérêts

Arts et culture, Rapports familiaux

Langue originale

Français

Jésus de Montréal

Réalisation Denys Arcand
Année 1989
Durée 120min
Genre Drame
La pièce de théâtre sur la Passion du Christ a connu du succès pendant 40 ans à Montréal, mais la mise en scène désuète rebute le public moderne. Lorsque le prêtre responsable du spectacle embauche une jeune troupe d’acteurs pour monter une version plus moderne et inventive de la Passion, les choses ne se déroulent pas tout à fait comme prévu.

Conjuguant la religion et quelques théories non conventionnelles sur Jésus, le travail de la troupe agace certains membres de l’Église catholique, d’autant que la vie de Daniel (Bluteau), l’acteur principal, commence à ressembler à celle du Messie d’une façon surprenante et troublante.

Ce film, dont l’histoire est racontée avec un humour caustique et une grande sensibilité, a été acclamé par la critique et a remporté plusieurs prix, dont le Génie du Meilleur film et le Prix du jury au Festival de Cannes.

Réalisation

Denys Arcand

Scénariste

Denys Arcand

Cast

Lothaire Bluteau, Catherine Wilkening, Johanne-Marie Tremblay, Rémy Girard, Gilles Pelletier

Producteurs

Roger Frappier, Pierre Gendron

Genre

Drame

Intérêts

Arts et culture, Classiques

Langue originale

Français

waydowntown

Réalisation Gary Burns
Année 2000
Durée 87min
Genre Comédie
Dans le centre-ville de Calgary, qui a l’apparence d’un labyrinthe, quatre jeunes employés de bureau vivent dans un univers où cabinets, appartements, aires de restauration et centres commerciaux sont reliés par des passerelles permettant de ne jamais aller dehors.

Les copains se mettent au défi de rester à l’intérieur le plus longtemps possible. Chacun à son tour commence à être à bout, de façon chaque fois plus amusante et contre toute attente.

Au fur et à mesure que le pari s’effiloche, et que chacun commence à être à bout, le désir de respirer de l’air pur provoquent des situations extrêmement comiques et met en danger les loyautés, les valeurs et les rapports entre eux.

Waydowntown a reçu le prix du Meilleur film canadien lors du Festival international du film de Toronto en 2000, et a été nommé à quatre prix de la Comédie canadienne.

« Une satire sardonique et intelligente » — Stephen Holden, The New York Times

Réalisation

Gary Burns

Natif de Calgary, le scénariste et réalisateur Gary Burns compte à son actif les films Kitchen Party, mettant en vedette Scott Speedman dans son premier rôle principal, The Suburbanators et Radiant City, qui a remporté le prix Génie du meilleur documentaire. Gary Burns a coréalisé The Future is Now! et, plus récemment, il a écrit et réalisé Man Running et produit Circle of Steel.

Scénaristes

Gary Burns, James Martin

Cast

Fab Filippo, Don McKellar, Mayra Delver, Gordon Currie

Producteurs

Gary Burns, Shirley Vercruysse

Genre

Comédie

Thème

Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Defendor

Réalisation Peter Stebbings
Année 2009
Durée 101min
Genre Action/Aventure, Comédie, Drame
Le jour, Arthur Poppington (Harrelson) travaille sur un chantier. La nuit, il est Defendor, un justicier masqué qui protège la ville de Hamilton de son ennemi juré, Captain Industry.

Dans son costume fait maison, Defendor n’a pas de superpouvoirs, mais il n’en reste pas moins dévoué à protéger les citoyens de sa ville. Il se bat contre un policier corrompu (Koteas), se lie d’amitié avec Kat (Dennings), une dure à cuire habituée au monde de la rue, et manœuvre pour faire tomber un parrain de la mafia locale, le tout alors qu’une psychiatre (Oh) désignée par le tribunal tente de comprendre pourquoi il est convaincu d’être un superhéros.

Defendor chamboule la tradition du film de superhéros et offre une vision douce-amère et touchante de notre obsession culturelle pour la bande dessinée.

Réalisation

Peter Stebbings

Peter Stebbings a fait ses débuts en tant que réalisateur avec les film Defendor, puis Empire of Dirt, qui a été nominé pour cinq prix Écrans canadiens. En tant qu’acteur, il a notamment joué dans Citizen Duane, The Borgias, Bates Motel, Counting for Thunder et dans son dernier film Percy Vs Goliath. Récemment, il a réalisé The Disappearance, qui a obtenu quatre prix Écrans canadiens, et des épisodes de Frankie Drake Mysteries, The Sounds et Killjoys. Il écrit et réalise actuellement le long métrage Running with Monsters.

Scénariste

Peter Stebbings

Cast

Woody Harrelson, Kat Dennings, Sandra Oh, Elias Koteas

Producteur

Nicholas Tabarrok

Genres

Action/Aventure, Comédie, Drame

Intérêts

Arts et culture, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

Last Night (Minuit)

Réalisation Don McKellar
Année 1998
Durée 95min
Genre Comédie, Drame
À l’approche de l’an 2000, beaucoup de gens succombaient à la paranoïa du « bogue de l’an 2000 ». Don McKellar a donné sa réponse à l’angoisse d’une catastrophe informatique avec ce film plein d’esprit. Lorsque le film commence, le dernier jour de 1999 est véritablement devenu la « dernière nuit ». L’apocalypse frappe à la porte. L’humanité va disparaître à minuit. Alors qu’à Toronto, les scènes d’émeute et de pillage se multiplient, des groupes de gens disparates s’apprêtent à affronter leur destin. Un jeune architecte (McKellar) entend finir ses jours seul, alors que son meilleur ami (Rennie) espère accumuler les conquêtes sexuelles. Lorsque l’architecte rencontre une jeune femme (Oh) qui n’arrive pas à trouver son mari (Cronenberg), une étrange et intense relation se développe très vite entre les deux.

Minuit a obtenu 13 nominations aux prix Génie, remportant le prix de la Meilleure actrice (Oh), le prix du Meilleur acteur de soutien (Rennie) et le prix Claude-Jutra pour la réalisation d’un premier long métrage (McKellar). Le film a aussi été récompensé par le Prix de la jeunesse au Festival de Cannes.

Réalisation

Don McKellar

Don McKellar est un cinéaste et un acteur prolifique dont le travail a été récompensé par de nombreux prix. Il a signé les scénarios de Highway 61, de The Red Violin et de Thirty-Two Short Films About Glenn Gould. Il a également écrit, réalisé et joué dans Last Night (qui a remporté le Prix de la jeunesse au festival de Cannes) et Childstar, et a réalisé plusieurs autres films. Récemment, il a tenu un rôle dans Meditation Park et Crimes of the Future, et a réalisé Sensitive Skin. Actuellement, il écrit des épisodes de The Sympathizer de Park Chan-wook, dont il est également producteur exécutif.

Scénariste

Don McKellar

Cast

Don McKellar, Sandra Oh, David Cronenberg, Callum Keith Rennie, Sarah Polley

Producteurs

Caroline Benjo, Carole Scotta, Niv Fichman, Daniel Iron

Genres

Comédie, Drame

Intérêts

Classiques, Des pistes féminines fortes, Film culte et décalé

Langue originale

Anglais

The Body Remembers When the World Broke Open

Réalisateurs Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn
Année 2019
Durée 105min
Genre Drame

Deux femmes autochtones aux parcours diamétralement opposés voient leurs chemins se croiser sur un trottoir d’East Vancouver lorsque la violence familiale force l’une d’elles, une adolescente enceinte appelée Rosie (Nelson), à s’enfuir de chez elle.

Àila (Tailfeathers) lui offre rapidement de la prendre sous son aile, et à mesure que leur relation intime, mais difficile, se développe, les deux femmes tissent un lien fragile et chacune doit mener ses propres combats tout en composant avec les complexités de la maternité, des classes sociales et du colonialisme.

Réalisateurs

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn

Scénaristes

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Kathleen Hepburn

Cast

Elle-Máijá Tailfeathers (Blackfoot/Sámi), Violet Nelson (Kwakwakaʼwakw)

Producteurs

Alan Milligan, Tyler Hagan, Lori Lozinski

Genre

Drame

Intérêts

Cinéaste autochtone, Femmes cinéastes, Histoires PANDC

Langue originale

Anglais

Maria (Cheng), matriarche d’une famille sino-canadienne, admire son mari Bing – un bourreau de travail – pour les sacrifices qu’il a faits pour sa famille, tout en s’inquiétant pour sa fille qui travaille tout autant (Oh, dans une brillante performance).

Lorsqu’elle commence à soupçonner que Bing a une aventure, Maria est obligée d’affronter la dure réalité que son monde n’est pas celui qu’elle croyait.

Ne sachant trop que faire, Maria cherche à comprendre qui elle est réellement et se lie d’amitié avec un groupe de voisines excentriques et un voisin grincheux (McKellar), qui lui font prendre conscience que tout le monde a une vie plus compliquée qu’il n’y paraît.

Réalisation

Mina Shum

Le documentaire Ninth Floor, de la cinéaste de Vancouver Mina Shum, figurait sur la liste des dix meilleurs films canadiens du Festival international du film de Toronto en 2015. Double Happiness, Long Life, Happiness and Prosperity, Drive, She Said et Meditation Park, avec Sandra Oh et Liane Balaban, comptent parmi les longs métrages qu’elle a réalisés. Plus récemment, elle a réalisé des épisodes de Frankie Drake Mysteries, Murdoch Mysteries et October Faction. Elle termine actuellement le long métrage One (Nine).

Scénariste

Mina Shum

Cast

Tzi Ma, Pei-Pei Cheng, Sandra Oh

Producteurs

Raymond Massey II, Mina Shum, Stephen Hegyes

Genre

Drame

Intérêts

Des pistes féminines fortes, Femmes cinéastes, Histoires de nouveaux arrivants, Histoires PANDC, L'anglais en langue seconde

Langue originale

Anglais

Black Cop

Réalisation Cory Bowles
Année 2017
Durée 91min
Genre Drame
Dans Black Cop, Ronnie Rowe Jr. livre une performance magistrale dans le rôle du policier titulaire de Halifax. Frustré par la communauté et le système qu'il sert, ce policier se défoule, utilisant son badge pour harceler les citoyens blancs privilégiés lors de ses patrouilles. 

En prenant le contre-pied de la réalité de manière à la fois humoristique et inquiétante, le premier long métrage de Cory Bowles est une exploration stylistiquement audacieuse et moralement ambiguë du racisme, du pouvoir et du maintien de l'ordre.

Le film a remporté dix prix dans des festivals de cinéma du monde entier, ainsi que le Prix Découverte John Dunning aux prix Écrans canadiens.

Réalisation

Cory Bowles

Scénariste

Cory Bowles

Cast

Sebastien Labelle, Ronnie Rowe, Sophia Walker

Producteur

Aaron Horton

Genre

Drame

Intérêts

Discrimination, Histoires PANDC, Politiques et justice sociale

Langue originale

Anglais

Stay the Night

Réalisation Renuka Jeyapalan
Année 2022
Durée 94min
Genre Comédie, Drame, Romantique
Grace (Bang) et Carter (Scarpellino) traversent tous deux une nuit pénible. Joueur de centre du Lightning de Tampa Bay, Carter vient d'apprendre par son entraîneur qu'il est rétrogradé en ligue mineure. Il espère désespérément être transféré. Au même moment, Grace vient d’être écartée d'une promotion, puis abandonnée par sa colocataire et exilée de son appartement. Elle se voit forcée de passer la nuit dehors contre son gré. Lorsque leurs chemins se croisent, ces deux personnes semblent faites l’une pour l’autre. C’est alors qu’ils entament un voyage nocturne au cœur du centre-ville de Toronto.

Porté par une alchimie étonnante entre les deux protagonistes, Stay the Night est une aventure tranquille et touchante qui met en valeur la beauté et la solitude de la plus grande ville du Canada.

« Un Before Sunrise des temps modernes. » - Chris Knight, The National Post
 

Réalisation

Renuka Jeyapalan

Scénariste

Renuka Jeyapalan

Cast

Joe Scarpellino, Andrea Bang

Producteurs

Glenn Cockburn, Brian Robertson

Genres

Comédie, Drame, Romantique

Thème

Femmes cinéastes

Langue originale

Anglais